Savoir tout sur tout !

Quand faut-il arrêter la progestérone quand on est enceinte ?

La progestérone : l’allié pour prévenir les fausses couches

Dans certains cas, 1 femme sur 10 court le risque d’une fausse couche dans les premiers jours de la grossesse. Cet incident se traduit par un écoulement sanguin qui est très souvent perçu, par ignorance, comme un retard des menstrues. C’est justement dans cette optique que le médecin peut être amené à vous prescrire de la progestérone dans le véritable but d’éviter un tel incident. Il faut préciser que la progestérone naturelle est celle qui est généralement privilégiée pour le traitement des cas de saignement au cours de la grossesse. Pour en savoir plus ou pour en acquérir, vous pouvez suivre ce lien : www.progesterone-naturelle.eu.

Toutefois, il est important de faire attention à la prise de progestérone pour éviter toute éventuelle complication. Une prise prolongée peut s’avérer être un danger pour votre grossesse. Généralement, il est recommandé de n’utiliser ce produit qu’au cours du premier trimestre de la grossesse. Lorsque vous tendez vers le deuxième et le troisième trimestre, il est conseillé d’arrêter le traitement à base de progestérone.

Toutefois, il est conseillé de consulter votre médecin avant toute prise de décision.

Fonction essentielle de la progestérone dans la vie de la femme

D’abord, il faut comprendre que ce n’est pas parce que votre organisme ne produit pas cette substance que votre médecin vous en prescrit. L’organisme produit bel et bien de la progestérone. C’est cette hormone qui permet que votre corps soit prêt à supporter une grossesse. Pour cela, elle est secrétée par le corps jaune sous l’action d’une hormone appelée LH.

Même au cours de la grossesse, elle est toujours produite par le corps jaune. Mais, au bout d’un certain temps, c’est le placenta qui prend le relais. Ainsi, vous comprendrez que sans cette hormone, il est difficile qu’une grossesse puisse se développer convenablement.

Cette même hormone est aussi impliquée dans la lactation. C’est grâce à elle que vous pouvez produire du lait pour votre bébé. Elle agit donc sur les glandes mammaires afin que celles-ci puissent stimuler la production du lait nécessaire pour le bébé.

Par ailleurs, pour s’assurer que vous soyez bien enceinte, un dosage de cette hormone est nécessaire ainsi que pour vérifier l’activité du placenta.

© 2017 Tout Ca Tous droits réservés