Savoir tout sur tout !

Qu’est ce que le savoir être ?

La notion de « savoir être » peut être subdivisée en deux concepts : le savoir et l’être. Alors que le savoir met l’accent sur la connaissance, la science, l’être se focalise sur les valeurs intrinsèques de l’humain en question.

La notion

Ainsi, la notion de « savoir être »  pourrait se définir comme l’aptitude d’une personne à savoir manifester les qualités relationnelles et l’état d’esprit adapté à chaque environnement.

 Il est difficile aujourd’hui de mettre en place un système d’évaluation du savoir-être d’un individu vu son caractère subjectif. Si les savoirs et savoir-faire sont quantifiables et mesurables, c’est une évidence que le savoir-être peut varier selon le poste, l’institution et celui qui entretient. Selon Einstein, « Il faut être stupide de penser qu’en faisant la même chose on arriverait à des résultats différents».

Lorsque nous prenons cette citation du savant sur le plan didactique, nous pouvons comprendre que l’environnement du travail ne cherche plus des compétences, mais plutôt des personnes compétentes. Être compétent, c’est pouvoir adapter ces connaissances ou compétences  aux pratiques et en fonction des circonstances, au sein de l’environnement de travail.

Le savoir être, une qualité essentielle pour le recruteur

Le savoir-faire est la capacité d’agir et de réagir d’une manière adaptée à l’environnement humain et écologique de l’heure. Dans le monde du travail, il s’agit donc de trouver un bon comportement en entreprise, avec des clients, avec des collaborateurs ou des supérieurs. Il s’agit du savoir-faire relationnel ou des qualités personnelles. Notons que le savoir-faire est inséparable du savoir (connaissance) et du savoir-faire.

En effet, les trois concepts sont complémentaires. Le savoir est ce que nous savons, nos connaissances théoriques. Le savoir-faire est ce que nous pouvons faire, les compétences pratiques et opérationnelles. Enfin, le savoir être est ce que nous sommes, nos compétences relationnelles. Ces concepts sont complémentaires et ont une influence sur les autres.

Il est facile de comprendre pourquoi savoir être est de plus en plus importante pour un recruteur. Il demande si le candidat est humble, adapte son comportement en fonction de la situation, en particulier en entreprise. Ce que le recruteur veut avant tout est la garantie que le candidat peut être professionnel et peut facilement s’intégrer  à l’équipe de son entreprise.

Le savoir-être est essentiel pour chaque modèle institutionnel et c’est ce que vous pouvez et comment vous le pouvez qui fait la différence lors d’un entretien d’embauche. Il est intéressant pour le recruteur de mesurer  votre expérience, les connaissances et l’expertise dont vous êtes pourvu, mais aussi d’analyser votre personnalité, vos traits de caractère pour s’assurer qu’ils sont conforme à la société et à même de vous intégrer. Il est important d’être en phase avec les valeurs de chaque société. Le savoir-être vous garantit très souvent votre réussite professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2017 Tout Ca Tous droits réservés