Tout Ca Savoir tout sur tout !

3 pathologies de la main et des doigts les plus courantes

Avec la main, les problèmes commencent toujours par des douleurs, ou presque ! À cela s’ajoutent une sensation d’engourdissement, une faiblesse musculaire, voire une déformation. Mais comme ces symptômes sont communs à plusieurs pathologies, il est difficile de les distinguer ! On vous aide à y voir plus clair.

  1. Le syndrome du canal carpien

Des douleurs au poignet vous réveillent la nuit ? Vous vous levez le matin avec la main engourdie ? Si les douleurs ne disparaissent pas spontanément avec le temps, que vous éprouvez des fourmillements dans le pouce, l’index et le majeur ou que votre force s’amoindrit, vous souffrez probablement du syndrome du canal carpien. Votre médecin vous confirmera le diagnostic en vous faisant passer le test de Phalen. Le traitement le plus simple sera le port d’une attelle la nuit pour soulager la douleur ainsi que des antalgiques ou des anti-inflammatoires selon son intensité. On vous conseillera aussi des exercices pour étirer le nerf comprimé dans le tunnel carpien.

  1. La maladie de Dupuytren

Du nom de celui qui l’a découverte, cette maladie entraîne une rétractation des doigts du fait de l’épaississement de l’aponévrose palmaire. On observe ainsi la présence de nodules durs et de capiton au creux de la main. Il est important de diagnostiquer la maladie de Dupuytren pour mesurer son degré de gravité et intervenir rapidement.

Sa particularité est qu’elle ne fait pas mal, elle entrave seulement la préhension. Le 5e doigt est le plus souvent atteint. On suppose que l’alcool ou la prise de médicaments favoriseraient son apparition. Si un membre de la famille est touché, il se peut qu’elle survienne aussi sans que son caractère héréditaire soit avéré.

Le traitement consiste à sectionner une bride pour libérer la flexion. Dans les cas plus graves, on retirera les tissus malades.

  1. Le doigt à ressaut

Le doigt à ressaut est très fréquent. La maladie se manifeste d’abord par une gêne sur la paume de la main ainsi qu’une douleur à la flexion et à l’extension du doigt atteint. Si le diabète est un facteur de risque, on s’est rendu compte qu’elle pouvait toucher même les bébés. En fait, la cause est due à une inflammation chronique qui épaissira le tendon, entraînant ainsi un blocage. Le seul traitement est le repos. Si la douleur persiste, une infiltration pourra être réalisée voire une intervention chirurgicale.

© 2019 Tout Ca Tous droits réservés