Tout Ca Savoir tout sur tout !

Avez-vous essayé la garden thérapie?

Le jardinage est excellent pour la santé du corps et de l’esprit. D’ailleurs, les premières serres thérapeutiques ont vu le jour en Amérique du Nord au milieu de XIXe siècle ! Elles étaient utilisées pour soigner les enfants autistes grâce aux stimuli sensoriels des plantes et leurs capacités socialisantes. On utilise encore le jardinage aujourd’hui  dans le traitement de la maladie d’Alzheimer. Voici quelques raisons de vous y mettre aussi.

Les bienfaits du jardinage

Tout le monde peut se mettre au jardinage, que l’on possède des espaces verts, un potager, un jardinet, des pots sur son balcon ou des plantes vertes à la maison. Certains aménagent même des jardins suspendus sur le toit de leur copropriété ! Les bienfaits seront identiques :

  1. Entretenir des plantes agit sur l’humeur, il régénère tout en éloignant le stress quotidien. Quand on jardine, on pense à autre chose, les odeurs calment, notre créativité bat son plein pour aménager des plates-bandes, des massifs ou des compositions florales. Jardiner est une source de bien-être à tout point de vue.
  2. Il est reconnu que le jardinage est une activité physique, il contribue à lutter contre la sédentarité. Les études montrent que 3h30 de jardinage font perdre quelque 1000 calories ! Il renforce les os et les muscles dans la mesure où l’on est toujours mobile entre la bêche, l’ensemencement du terrain, l’entretien des plantes, l’arrachage des mauvaises herbes… De plus l’exposition au soleil aide à synthétiser la vitamine D, très bonne contre l’ostéoporose. Attention toutefois aux mauvaises positions du dos : il faut le maintenir toujours bien droit pour éviter les lombalgies. Mieux vaut s’agenouiller ou se mettre à quatre pattes pour arracher les mauvaises herbes. Les gestes trop répétitifs ou contraignants le poignet sont également à proscrire. Apprenez à reconnaître les symptômes du tunnel carpien si vous ressentez une douleur à la main.
  3. Jardiner avec des enfants est une activité très pédagogique : il éduque au respect de l’environnement, développe l’autonomie et l’estime de soi. Rien de plus gratifiant de voir pousser des plantes que l’on a plantées et entretenues. Les enfants acquièrent un vrai sens des responsabilités.
  4. Cultiver un potager permet de manger plus de légumes, pourquoi pas bio. Les produits sont réellement frais donc encore gorgés de vitamines antioxydantes et leur goût est incomparable.
  5. Le jardinage est reconnu comme une activité physique à part entière. À ce titre, il réduit le taux de mauvais cholestérol donc les risques d’accident cardio-vasculaires de 30 à 50% !

© 2019 Tout Ca Tous droits réservés