Tout Ca Savoir tout sur tout !

Comment optimiser le financement de votre thèse universitaire ?

Il existe différentes sources de financement pour les poursuites d’études en doctorat : les bourses, les prêts, les aides privées ou le travail. Les budgets sont souvent serrés, mais il est possible de réduire vos dépenses pour être plus à l’aise. Quelques conseils.

Suivez une formation sur la gestion de budget

Cela n’a l’air de rien, mais ces formations vous apprendront à mieux structurer votre budget et à faire les bons choix financiers : vous verrez comment faire des économies sur l’alimentation, pourquoi opter pour la résidence partagée plutôt qu’individuelle, quelles assurances souscrire ou pas, comment faire travailler votre argent pour le faire fructifier, pourquoi être vigilant avec les crédits, comment payer moins d’impôts si vous travaillez…  Renseignez-vous auprès des caisses Desjardins, elles proposent des sessions de deux heures de formation gratuites sur toutes ces questions essentielles.

Établissez votre propre budget

L’idée est de provisionner vos dépenses poste par poste au plus juste :

  • Les frais de scolarité en fonction de votre programme d’études et l’institution postsecondaire que vous rejoignez : renseignez-vous sur leur site web.
  • Les frais d’études annexes, par exemple l’association étudiante, l’assurance maladie privée si vous n’êtes pas couvert par votre famille ou votre employeur.
  • Les livres et matériels de cours, entre 800 et 1000 dollars tout de même sauf si vous partagez les coûts avec vos colocataires. Pensez aussi à acheter en ligne, c’est moins cher. Voyez ce que vous pouvez emprunter à la bibliothèque. Vendez vos anciens livres.
  • La thèse : renseignez-vous sur le tarif d’une correction de thèse.
  • Les frais de subsistance : certaines épiceries proposent des réductions aux étudiants. Si vous logez sur le campus, vérifiez les tarifs de votre chambre et celui des repas. Ne perdez pas de vue que loger dans votre famille, si vous en avez la possibilité, peut vous faire économiser plusieurs milliers de dollars.  Dans le cadre d’une résidence partagée, calculez votre quote-part sans oublier les frais d’électricité et de chauffage. Ne louez pas en centre-ville, les prix sont plus élevés que dans les petites villes voisines.
  • Transports : budgétisez plutôt un laissez-passer pour les transports en commun, c’est bien plus économique. Si vous prenez votre voiture, organisez un covoiturage pour diminuer les coûts de carburant et de parking. Prévoyez aussi les frais pour rentrer chez votre famille et demandez le prix étudiant.
  • Les loisirs : on ne fait pas qu’étudier du matin jusqu’au soir, vous avez droit à une vie après les cours. Là encore, vous devez définir le budget que vous vous octroyez.

© 2019 Tout Ca Tous droits réservés