Tout Ca Savoir tout sur tout !

Êtes-vous prêt à payer trop d’impôt ?

Il existe de très nombreuses possibilités de réductions fiscales au Québec. On peut ainsi déduire des dépenses soit de son revenu net soit de son montant net imposable ou constituer des crédits d’impôt, remboursables ou non remboursables. Petit vadémécum pour payer le moins possible d’impôt.

Où s’informer ?

Compliqué de connaître toutes les dispositions fiscales tant il y en a !  Pour vous renseigner au plus près, vous pouvez vous rendre utilement sur le site canada.ca. Un tableau vous propose toutes les réductions possibles avec des liens pour savoir où demander les montants et les formulaires à remplir. On vous indique même sur quelle ligne reporter vos dépenses.  Préparez-vous néanmoins à consulter en tout les quelque 94 entrées différentes et à en comprendre les formulations. Le meilleur moyen de faire plus vite et surtout de ne rien oublier reste de contacter un comptable pour votre impôt à Montréal même si vous êtes un particulier.

Les principales mesures à retenir

Il faut prendre certes en compte toutes les situations particulières et savoir combiner toutes les possibilités pour optimiser votre impôt. Mais retenez ces quelques règles  communes au plus grand nombre, non exhaustives bien évidemment :

  • REER : vos cotisations peuvent être déduites de votre revenu net. Pour en bénéficier, joignez vos justificatifs de dépenses et reportez le montant total sur la ligne 208. Par ailleurs, un remboursement des cotisations désignées dans le cadre du régime d’accession à la propriété est possible.  N’oubliez pas que votre capital est exonéré de l’impôt tant que vous n’y touchez pas.
  • Pension alimentaire : seuls sont pris en compte les frais prévus par ordonnancement du tribunal ou dans le cadre d’accords écrits entre ex-époux. Le montant est à inscrire sur la ligne 230. Sur la ligne 220, reportez seulement la partie déductible.
  • Les frais médicaux : Tous les frais sont pris en compte, même ceux dépensés hors du pays, à condition qu’ils n’aient pas été remboursés par le régime d’assurance maladie. Additionnez seulement les parties admissibles.
  • L’achat d’une habitation : vous pouvez déduire 5000 dollars maximums sous la condition que votre maison soit admissible et que vous n’avez pas habité un autre logement dont vous êtes propriétaire au cours de l’année d’acquisition ou des 4 années précédentes.

Les frais de déménagement : si vous avez déménagé pour vous rapprocher d’au moins 40 km de votre emploi, de l’entreprise que vous exploitez ou du programme d’études post secondaire que vous suivez, vous avez le droit à une réduction d’impôt.

© 2019 Tout Ca Tous droits réservés